Des attitudes envers l’avortement: 42 ans après la ratification de la loi Veil autorisant l’IVG.

simoneveil07

Cette semaine dans notre classe, On nous a fait connaître à la politicienne réputé et activiste des droits des femmes, Simone Veil. J’admets qu’avant la classe, je n’ai jamais entendu parler de cette femme (peut-être j’ai vécu sous une roche) mais maintenant je suis heureux que je la connais et tout ce qu’elle a fait pour améliorer les droits des femmes en France. Je trouve son discours en 1974 en faveur de l’IVG particulièrement pertinent à une époque où d’autres pays visent à modifier leur propre constitution afin de rendre la loi sur l’avortement plus clément.

En Irlande, l’avortement est une infraction pénale en Irlande en vertu de la loi sur les délits contre la personne de 1861. Cela remonte à la période où l’Irlande était sous la domination britannique. En 1983, le référendum sur le huitième amendement de la Constitution irlandaise est adopté. L’État assimile le droit à la vie de l’enfant à naître est égal au droit à la vie de la mère et garantit dans ses lois de protéger et de défendre cette assertion. Naturellement, cela représentait une grave menace pour les femmes en Irlande, où l’avortement était refusé, même lorsque la vie d’une femme était en danger. Après de nombreuses années et de nombreuses tragédies rapportées dans les nouvelles, en 2013, le président Michael D. Higgins a signé la Loi sur la protection de la vie pendant la grossesse. Cela a permis l’accès à l’avortement où la vie d’une femme enceinte est à risque, même du suicide. Une étape progressive énorme pour l’Irlande, mais beaucoup affirment qu’elle ne suffit pas et elle est encore trop restrictive. Il ya des appels à abroger le huitième amendement pour permettre l’accès à l’avortement pour étendre aux victimes de viol, d’inceste et d’anomalie fœtale fatale.

Ainsi, il est assez fascinant de regarder comment un autre pays comme la France a réussi à obtenir des droits comme celui-ci. Encore plus fascinant, je trouve, est l’attitude envers l’avortement en France un peu plus de 40 ans après la loi Veil a été ratifiée. Selon de nombreux articles sur le web, la majorité des Français semblent soutenir la loi de Veil. En fait, une femme sur trois aura un avortement et les statistiques ont montré des chiffres similaires pour les dix dernières années. (LeMonde 2014). Des progrès sont encore réalisés avec le gouvernement français proposant de fermer les sites Web qui offrent de fausses informations anti-choix. « une proposition de loi visant à sanctionner les sites qui trichent sur leur identité d’anti-IVG (délit d’entrave) est en cours d’examen au Parlement , comme une dernière pierre à ajouter au dispositif garantissant une information juste et objective. » (Liberation 2017) Il est clair que l’opinion des Français sur les conditions de l’avortement a beaucoup changé. Le soutien à l’IVG est passé de 48% en 1974 à trois quarts des Français en 2014. (Atlantico).

zzzzPhoto crédit: http://www.atlantico.fr

Bibliographie:

https://www.ifpa.ie/Hot-Topics/Abortion/Abortion-in-Ireland-Timeline

http://www.directmatin.fr/france/2017-01-22/quels-sont-les-chiffres-de-lavortement-en-france-650959

http://www.directmatin.fr/france/2013-09-16/un-militant-anti-avortement-condamne-10000-euros-damende-555556

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/26/le-droit-a-l-avortement-a-40-ans_4529308_3224.html

http://www.liberation.fr/france/2017/01/17/ivg-la-france-progresse-mais-peut-mieux-faire_1542001

http://www.atlantico.fr/rdv/politico-scanner/1972-2014-comment-francais-ont-evolue-ivg-sonfage-ifop-978807.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s